ADN et Stress

Première confirmation de la théorie des traumatismes trangénérationnels par l'ADN et l'épigénétique
Université de Genève
Reportage TSR.ch du29 janvier 2012
Un traumatisme psychologique dans l'enfance peut laisser une cicatrice génétique chez l'adulte. C'est ce qu'ont découvert une équipe de chercheurs genevois en examinant l'ADN d'adultes souffrants de troubles psychiatriques.
Sources:
http://www.medecine.unige.ch/actualites/details/media.php?id=P1603

Article publié:
Translational Psychiatry (2011) 1, e59; doi:10.1038/tp.2011.60
Published online 13 December 2011
A lire sur:
http://www.nature.com/tp/journal/v1/n12/full/tp201160a.html"

Retour

psychogénéalogie transgénérationnel ADN Stress (biology)

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

×